PSG Chan

vidéos PSG , photos PSG , fond d'ecran PSG, chants PSG, mp3 PSG

La FIFA lève le voile sur le règne de terreur et d’abus sexuels d’Haïtien Jean-Bart

3 min read

14 janvier – L’ampleur choquante des abus sexuels commis par l’ancien patron du football haïtien, Yves Jean-Bart, a été mise à nu par le rapport complet de ses transgressions publié par la FIFA.

En novembre, la commission d’éthique de la FIFA a déclaré Jean-Bart coupable «d’avoir abusé de sa position et d’avoir harcelé et abusé sexuellement diverses joueuses, y compris des mineures» à partir de 2014. Il a également été condamné à une amende de 1 million de francs pour son règne de terreur.

La FIFA a par la suite pris le contrôle de la FA haïtienne via un comité de normalisation après avoir trouvé «de fortes indications» que Jean-Bart exerçait toujours son influence malgré son interdiction qui faisait suite à de multiples accusations bien fondées d’abus sexuels systématiques sur des joueuses.

Jean-Bart, qui fait appel devant le Tribunal arbitral du sport, affirme que les allégations contre lui ont été fabriquées et que les rumeurs selon lesquelles il a engendré des enfants avec des adolescentes sont absurdes car il prétend être stérile.

Mais dans son raisonnement juridique complet, la FIFA a déclaré qu’il y avait 14 victimes présumées, affirmant que Jean-Bart, qui a dirigé sa fédération pendant 20 ans et siégé à plusieurs commissions de la FIFA, aurait violé des filles dès l’âge de 14 ans et pris des «maîtresses habituelles» parmi les joueurs.

Le document de 45 pages dit que «beaucoup de filles issues de milieux très pauvres sont devenues ses« restaveks », un terme haïtien désignant un enfant esclave.»

Une joueuse de 14 ans serait tombée enceinte de Jean-Bart et aurait été amenée à se faire avorter.

« Monsieur. Le comportement de Jean-Bart est tout simplement inexcusable, une honte pour tout officiel de football, et représente une tache très sombre sur l’image et la réputation du football en tant que sport aimé par tant de personnes, dont la valeur principale et le credo est le «fair-play» », a conclu le président de la chambre de jugement de la FIFA, Vassilios Skouris. «La douleur et les souffrances qu’il a causées à ses diverses victimes de harcèlement et d’abus sexuels ne peuvent même pas être pleinement comprises.»

L’abus, révélé pour la première fois par le journal britannique Guardian, aurait principalement eu lieu au centre de formation national du pays que la FIFA a aidé à financer. Les joueurs qui ont refusé les avances de Jean-Bart ont été expulsés du centre d’entraînement et de l’équipe nationale.

La conduite de Jean-Bart «a créé un système très complexe et extrêmement néfaste d’abus sexuels et d’exploitation des joueuses», indique l’ensemble des conclusions, ajoutant que Jean-Bart a profité de sa position «pour contraindre ou convaincre le [minor] les joueuses à se livrer à une activité sexuelle avec lui, en promettant d’aider ou en menaçant de nuire à leur carrière de footballeur ».

«Tout en affirmant qu’il développait le football haïtien, en particulier les compétitions et équipes féminines, M. Jean-Bart a fait exactement le contraire: il a abusé de sa position pour satisfaire son attitude personnelle de domination sur les personnes les plus fragiles, détruisant les carrières et les vies. de jeunes joueuses prometteuses.

Contactez l’auteur de cette histoire à moc.l1610631046labto1610631046ofdlr1610631046owedi1610631046sni@w1610631046ahsra1610631046w.wer1610631046dna1610631046

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © psgchan.com All rights reserved. | Newsphere by AF themes.