La Premier League reste positive alors que les tests montrent une baisse marginale des cas

12 janvier – La Premier League a confirmé que 36 cas de coronavirus positifs ont été enregistrés au cours de la dernière semaine de tests, une légère baisse par rapport au sommet de la saison de 40 positifs qui ont été révélés dans les résultats de la semaine précédente – le premier dans lequel les joueurs et le personnel du tout 20 clubs ont été testés deux fois par semaine.

«Entre le lundi 4 janvier et le dimanche 10 janvier, au cours de deux séries de tests, 2 593 joueurs et membres du personnel du club ont été testés pour COVID-19. Parmi ceux-ci, il y a eu 36 nouveaux tests positifs », lit-on dans un communiqué de la Premier League.

Comme d’habitude, aucun détail spécifique sur les clubs ou les individus positifs n’a été divulgué, mais cinq matches de haut niveau ont jusqu’à présent été annulés en raison de cas de coronavirus cette saison, le dernier étant le voyage prévu de Tottenham pour affronter Aston Villa demain après une épidémie en l’équipe de Villa.

Ce match a été remplacé par le match précédemment reporté de Tottenham contre Fulham, qui a maintenant été réorganisé.

Malgré les appels dans certains milieux à un bref répit pour contrer la période la plus féroce de Covid-19, la Premier League n’a pas discuté de l’idée d’une coupure de circuit.

En Ecosse, pendant ce temps, tout le football en dessous du championnat a été suspendu pendant trois semaines.

Contactez l’auteur de cette histoire à moc.l1610495911labto1610495911ofdlr1610495911owedi1610495911sni@w1610495911ahsra1610495911w.wer1610495911dna1610495911