PSG Chan

vidéos PSG , photos PSG , fond d'ecran PSG, chants PSG, mp3 PSG

Motsepe sur la piste de campagne de la CAF côtoie Infantino au Cameroun

4 min read

Par Samindra Kunti

18 janvier – En marge du Championnat d’Afrique des Nations 2021 (CHAN) au Cameroun, Patrice Motsepe courtise les présidents nationaux de la FA dans le but de renforcer sa candidature aux élections présidentielles de la Confédération africaine de football (CAF).

Le Cameroun, hôte, a lancé le tournoi continental qui réunit les meilleurs joueurs africains basés au pays avec une victoire 1-0 sur le Zimbabwe devant une foule socialement distante à Yaoundé. Le lever de rideau a cependant fourni la toile de fond à l’intrigue politique sur la ligne de touche.

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, était parmi les spectateurs présents, aux côtés du nouveau président d’honneur de la CAF Issa Hayatou et du premier ministre du pays, le ministe Joseph Ngute. Le président de la FIFA est arrivé vendredi dernier lorsque Hayatou, qui a été évincée de la présidence de la CAF en 2017 par Ahmad Ahmad avec le soutien d’Infantino, a été tardivement reconnue comme présidente d’honneur de l’instance dirigeante africaine.

Sur les photos des réseaux sociaux, Infantino a été vu souriant lors de la cérémonie pour Hayatou, mais l’ironie n’aura pas été manquée par de nombreux observateurs. Dans les coulisses, on dirait que le suprême de la FIFA a poussé son candidat préféré pour les prochaines élections présidentielles de la CAF en mars à la pole position. L’Afrique du Sud Patrice Motsepe a également passé le week-end au Cameroun.

L’homme d’affaires milliardaire, qui a fait fortune dans l’exploitation minière et qui s’est imposé comme un candidat surprise dans la course au premier poste du football africain, a récemment fait campagne au Nigeria, au Ghana, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, en Guinée, au Togo et au Bénin, un tournée que le président de la Fédération nigériane de football, Amaju Pinnick, a décrit dans un communiqué comme «une campagne tout compris dans laquelle les présidents de la Fédération des pays susmentionnés ont rejoint l’équipe pour promouvoir M. Motsepe en tant que candidat idéal pour conduire la CAF vers ce que nous voulons que l’organisme continental soit – et c’est pour être compétitif au niveau mondial en tant que partenaire égal. »

Pinnick et Jordaan soutiennent la campagne de Motsepe depuis qu’il a lancé sa candidature en novembre dernier. Son vaste réseau commercial pourrait donner un coup de pouce au football africain et mener potentiellement le jeu du continent vers un avenir commercial plus durable, mais les motivations de Motsepe restent entourées de mystère.

Pinnick a ajouté: «Voici un homme d’affaires qui fait des affaires dans plus de 41 pays africains et qui emploie la jeunesse africaine. Sa vision est d’amener le football africain à l’étape suivante, il fera une énorme différence et faire de lui le candidat préféré de l’Afrique au poste de président de la CAF est une évidence.

Le week-end d’ouverture du CHAN a fourni à Motsepe la plate-forme idéale pour faire campagne alors que la majorité des 54 présidents de FA du continent étaient présents. Motsepe portera son attention à la fois sur le bloc COSAFA et CECAFA dans les prochaines semaines.

Cependant, la CAF exige encore des contrôles d’éligibilité supplémentaires pour Motsepe ainsi que pour le président de la Fédération mauritanienne, Ahmed Yahya, avant qu’ils ne soient autorisés à se présenter aux élections. Une audience est prévue pour le 28 janvier. Le Sud-Africain n’a fait aucune déclaration sur la décision de la CAF de prolonger son contrôle d’éligibilité.

Cependant, vendredi, la commission exécutive de la CAF a ratifié la décision de la commission d’urgence: «La commission de gouvernance de la CAF soumettra à la commission d’examen de la FIFA, qui effectuera le contrôle d’éligibilité des candidatures reçues pour le poste de président de la CAF, considérant que Le président de la CACAF est ex officio vice-président de la FIFA…

«La commission de gouvernance de la CAF et la commission d’examen de la FIFA doivent déterminer dès que possible une date pour formaliser la liste finale de tous les candidats pour toutes les élections.»

La CAF a déjà donné le feu vert à la candidature du président de la FSF Augustin Senghor du Sénégal et du Ivoirien Jacques Anouma pour les élections présidentielles qui auront lieu en mars à Rabat.

Contactez l’auteur de cette histoire, Samindra Kunti, au moc.l1610980291labto1610980291ofdlr1610980291owedi1610980291sni@o1610980291fni1610980291

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © psgchan.com All rights reserved. | Newsphere by AF themes.