PSG Chan

vidéos PSG , photos PSG , fond d'ecran PSG, chants PSG, mp3 PSG

André Villas-Boas a menacé de démissionner samedi

3 min read

 » Retour

RMC Sport rapporte que l’entraîneur marseillais André Villas-Boas a menacé de démissionner de ses fonctions samedi soir suite à la défaite du club à domicile contre Nîmes (1-2).

Avant la tirade interne du président Eyraud contre son équipe dimanche, le vestiaire marseillais était déjà déstabilisé par une diatribe du patron portugais André Villas-Boas. Quelqu’un qui a été témoin oculaire du scénario comprend que les événements d’après-match ont commencé avec Alvaro Gonzalez « Donner un bon discours, comme un leader. »

L’Espagnol a déclaré: «Nous n’avons pas le droit de nous comporter de cette manière. Je ne suis ici que depuis un an et demi, mais je comprends depuis longtemps ce que signifie cette chemise. On peut, pas bien jouer un soir, mais il n’est pas permis de ne pas se battre et de montrer grinta. Alvaro a dit tout cela en français aussi. Un bon exemple pour les joueurs étrangers qui ont été à l’origine de la colère d’Eyraud dimanche à cause de leur français en difficulté.

Villas-Boas a également envoyé son message au vestiaire à sa manière – par colère et sentiment de trahison. Le tacticien portugais estime avoir toujours protégé ses joueurs des critiques et des polémiques. Plus récemment, défendant Dimitri Payet suite à des allégations selon lesquelles il avait été sanctionné en interne pour retard – AVB a refusé de critiquer le Français. L’attitude de certains dirigeants de vestiaires l’a sérieusement déçu, au point qu’il a opéré des changements radicaux, notamment les renvois de Florian Thauvin et Dimitri Payet.

Samedi, Villas-Boas a menacé de démissionner et l’a dit ouvertement à ses joueurs. Certains membres de l’équipe lui ont demandé de rester, suggérant que c’était leur faute et non la sienne. At-il dit cela juste pour obtenir une réaction de ses joueurs ou mettait-il vraiment sa tête sur le billot?

De nombreux joueurs ont quitté cette réunion en se demandant si Villas-Boas allait encore être au club dimanche matin, d’autres ont estimé que c’était un bluff AVB. Le lendemain, AVB a rencontré le président de l’OM Eyraud – le samedi soir, l’entraîneur portugais s’est calmé et la démission n’était plus à l’ordre du jour.

Lors de sa rencontre avec Eyraud, le manque de dévouement de certains joueurs, trop soucieux de leur contrat ou de leur avenir, pour bien performer. Dans l’entourage d’Eyraud, on a chuchoté que le Français avait l’intention de prendre le relais pour déchirer son équipe comme il l’a fait dimanche et l’aurait probablement fait indépendamment du tiff d’AVB avec ses joueurs. Villas-Boas a apprécié la montée en puissance d’Eyraud dimanche matin, même s’il reproche largement au conseil d’administration la situation dans laquelle se trouve l’OM, ​​y compris l’avenir de Florian Thauvin et Jordan Amavi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © psgchan.com All rights reserved. | Newsphere by AF themes.