PSG Chan

vidéos PSG , photos PSG , fond d'ecran PSG, chants PSG, mp3 PSG

En ligne en 2021: la quête de Serena Williams pour le record du Grand Chelem | TENNIS.com

4 min read

Aujourd’hui dans notre série On The Line: le record du titre féminin du Grand Chelem. Mardi, nous avons discuté de la course masculine.

Depuis qu’elle est revenue à la tournée WTA en tant que maman il y a près de trois ans, Serena Williams est sur le point de faire l’histoire à chaque Grand Chelem qu’elle a joué. Et même si elle n’a pas encore tout à fait franchi la ligne d’arrivée – dépassant le record de Margaret Court de 24 titres en carrière du Grand Chelem, le plus que n’importe quel joueur, homme ou femme, a gagné dans l’histoire du sport – elle est douloureusement proche, maintes et maintes fois .

2021 pourrait-elle être l’année où elle le fera enfin?

Alors qu’elle remportait sa 23e majeure à l’Open d’Australie 2017, nous ne savions pas que Serena était sur le point de quitter la tournée pendant un peu plus d’un an. Incroyablement, elle en était aux premiers stades de sa grossesse pendant cette course. Elle donnerait naissance à sa fille, Olympia, en septembre 2017, et reviendrait au match à Indian Wells en mars 2018.

Depuis lors, Serena a constamment mis en valeur son ancienne brillance. Elle est passée à quatre autres finales du Grand Chelem, a battu un n ° 1, a remporté un titre WTA et est revenue dans le Top 10. Mais cette insaisissable 24e majeure – et une 25e qui finirait par battre le record de Court – lui a échappé.

Getty Images

Lorsque Serena, classée 181e au monde après être récemment revenue dans le sport, a atteint – et perdu – la finale de Wimbledon en 2018, cela ne semblait être qu’une question de temps avant qu’elle n’empile à nouveau des titres majeurs sur son CV.

«C’était une belle opportunité pour moi», a déclaré Serena après avoir terminé deuxième derrière Angelique Kerber ce jour-là. «Vous savez, il y a quelques mois, je ne savais pas où j’étais, où je serais, comment je ferais, comment je pourrais revenir. C’était un si long chemin pour voir la lumière au bout de la route, en quelque sorte.

«Je pense que ces deux semaines m’ont vraiment montré que je pouvais concourir. Évidemment, je peux concourir pour le long terme dans un Grand Chelem. Je peux, vous savez, sortir et être un candidat pour gagner le Grand Chelem.

Viennent ensuite trois autres finales majeures et trois autres défaites – contre Naomi Osaka lors de la finale de l’US Open 2018, Simona Halep lors de la finale de Wimbledon 2019 et Bianca Andreescu lors de la finale de l’US Open 2019. Ses quatre défaites au dernier tour se sont déroulées en deux sets.

« J’ai l’impression que dans 20 ans, je serai certainement comme, » Wow, ce n’était pas si mal «  », a déclaré Serena après sa défaite 6-3, 7-5 contre Andreescu à New York. «Mais c’est très difficile en ce moment de saisir ce moment et de dire: ‘Vous avez bien fait,’ parce que je ne crois pas que je l’ai fait. J’aurais pu mieux jouer. Je crois que j’aurais pu faire plus.

«Je crois que j’aurais pu être plus Serena aujourd’hui. Honnêtement, je ne pense pas que Serena soit venue. Je dois en quelque sorte trouver comment l’amener à se présenter aux finales du Grand Chelem.

Getty Images

Mais s’il est vrai que Serena a eu du mal à libérer son meilleur tennis dans les finales majeures depuis son retour, personne d’autre sur le circuit féminin n’a été aussi constant dans les majors qu’elle l’a fait.

Lors des neuf derniers tournois du Grand Chelem, Serena a atteint les quarts de finale ou mieux six fois (la deuxième est Elina Svitolina, avec quatre), les demi-finales ou mieux cinq fois (la deuxième est Osaka, avec trois) et les quatre dernières ( la deuxième plus grande est Osaka, encore une fois avec trois, bien qu’elle ait remporté les trois siennes).

Et non seulement l’ancienne n ° 1 s’est-elle mise dans la position de remporter le Grand Chelem plus que toute autre femme ces dernières années, mais elle croit toujours qu’elle peut aller jusqu’au bout.

«Je crois vraiment ou je ne serais pas en tournée», a-t-elle déclaré à l’Open d’Australie l’année dernière.

«Je ne joue pas seulement pour m’amuser – perdre n’est vraiment pas amusant. Je semble bien faire lors des deux derniers Chelems de l’année. Je les ai tous gagnés plusieurs fois, donc chacun est une opportunité pour moi de sortir et de gagner.

L’Open d’Australie, que Serena a remporté sept fois auparavant, approche à grands pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © psgchan.com All rights reserved. | Newsphere by AF themes.