Blog PSG

L'info sport en live

Référence: Cinq choses à savoir: le retour triomphant de Marino

2 min read

L’histoire de 30 ans est unique, du Top 40 à la retraite en passant par un retour en Grand Chelem. (Tennis Australie)

La dernière journée des qualifications de l’Open d’Australie s’est terminée mercredi à Doha et à Dubaï avec 16 hommes et 16 femmes ayant gagné des billets d’avion charter pour la bulle de Melbourne.

L’une des qualifications est un nom familier, Rebecca Marino, une Canadienne de 30 ans autrefois classée dans le Top 40.

Attrapons-nous sur son histoire remarquable:

Marino a joué son premier événement professionnel en 2005 et a percé en 2010, date à laquelle elle a fait ses débuts en Grand Chelem, à l’US Open. Elle se qualifierait et gagnerait un tour avant de défier Venus Williams au deuxième tour, attirant l’attention du monde entier.

Elle a fait ses débuts dans le Top 100 en janvier 2011, puis a grimpé en flèche jusqu’au 38e rang lors de sa première finale WTA, à Memphis.

Moins de deux ans plus tard, en 2013, Marino a quitté la tournée à l’âge tendre de 22 ans, invoquant l’épuisement professionnel et la fatigue. Plus tard, elle révélerait qu’elle avait reçu un diagnostic de dépression et qu’elle était aux prises avec les abus des médias sociaux qui accompagnent la renommée du tennis. Elle est retournée chez elle en Colombie-Britannique, s’est inscrite à des cours universitaires et s’est jointe à l’équipe d’aviron.

Après que son père Joseph a reçu un diagnostic de cancer de la prostate en 2017 (il mourrait en 2020), Marino a fait le bilan de sa vie et a décidé qu’elle voulait qu’il la revoie en compétition. Elle remporterait ses 19 premiers matches au niveau de l’ITF en 2018 et figurerait au tirage au sort des qualifications de l’Open d’Australie ainsi qu’à la Fed Cup en 2019.

Une blessure au pied gauche (une déchirure du fascia plantaire) et la pandémie l’ont empêchée du terrain de l’été 2019 à 2020. Son premier match de retour depuis juillet 2019 était l’épreuve de qualification à Dubaï ce mois-ci. Elle avait battu Jaqueline Cristine, Viktoriya Tomova et Maryna Zanevska, toutes en deux sets.

Le mois prochain à Melbourne marquera la première apparition au tableau principal du N ° 312 mondial du Grand Chelem depuis l’Open d’Australie 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © psgchan.com All rights reserved. | Newsphere by AF themes.